Le syndrome du bureau gris

C’est un jour comme les autres vous vous rendez sur votre lieu de travail…

Vous entrez dans votre bureau.

Mais quelque chose a changé.

Votre bureau a perdu ses couleurs, il est devenu gris.

Le gris n’est ni blanc ni noir. C’est la zone de doute entre les deux.

Vous n’aimez plus votre boulot… Mais vous y allez quand même.

Vous n’avez pas l’élan de faire vos tâches de la journée… Mais vous les abattez sans plus d’émotion que celle de la résignation.

Le gris… C’est l’endroit où n’avez plus l’élan.

Et cet endroit, vous ne le méritez pas.

Le gris n’a plus de vie.

La vie est en couleurs.

La vie est un enthousiasme qui se renouvelle.

Votre activité de tous les jours a deux potentiels :

1 – Être source de jouvence, de challenges et de joie…
2 – Être source de doutes, de stress et d’une profonde tristesse dont on exprime rarement les vrais mots (maux).

Je lis dans vos pensées…

Peut-être que vous vous dites : « Oui, c’est bien beau, c’est vrai, mais c’est pas si facile ! »

Et bien non ce n’est pas facile.

C’est la révolution de la conscience.

C’est un profond travail de réalignement qui doit prendre son temps, qui doit s’intégrer et il est important d’être accompagné dans ce processus.

À l’heure d’aujourd’hui…

☛ Si vous souhaitez sortir du bureau gris, je vous invite à réserver un entretien – que je vous offre – pour aborder vos dilemmes avec bienveillance : en cet endroit.

☛ Si vous souhaitez accompagner ceux qui vivent ce syndrome en devenant Praticien.ne Natures Multiples, contactez-moi : en ce lieu.

☛ Et si vous voulez découvrir l’approche, réservez votre place pour une conférence ou web-conférence : par ici.

À très vite,

Sacha

Partager :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.